Recompose_bleu_banner-1100 © Joni-Louka Bers

 

RECOMPOSE

2013
_


Les prémices de recompose naissaient de l’envie de rassembler une nouvelle génération d’artistes autochtones issus de plusieurs nations et disciplines à travers le Canada. Mariant le théâtre à la performance, les projections 16mm à l’art visuel, le violoncelle et la musique électronique aux sonorités de la langue Anishnabemowin, ces artistes étaient amenés à poser un regard neuf sur le monde d’aujourd’hui à la lumière des prophéties autochtones. Suivant les conseils ambivalents des tricksters, personnages mythologiques des cultures autochtones de l’Amérique du Nord, ils étaient amenés à décomposer certaines prédictions du Futur pour recomposer de nouvelles interprétations du Passé. Ensemble, ils réalisaient une autre prophétie : « ce sont les artistes qui rendront à mon peuple leur âme » (Louis Riel).

Quelque part dans un Futur proche. Une soucoupe volante en forme de tortue géante vient de se déposer sur Terre. Nanabush, trickster anishnaabe et créateur de l’île de la Tortue (Amérique du Nord), vient rappeler que les temps à venir sont critiques quand à la survie de l’espèce humaine. Les prophéties autochtones l’avaient d’ailleurs prédit il y a de cela bien longtemps. Quel Futur nous attend? Si Futur il y a…

Sous forme de tableaux alliant à la fois humour et poésie, langues autochtones et technologie, les artistes collaborateurs à ce spectacle offrent une vision unique et colorée des enjeux du monde d’aujourd’hui.

recompose était présenté à la Sala Rossa dans la cadre du Festival Phenomena (octobre 2013).

Une belle surprise de la programmation a certainement été le spectacle recompose d’Émilie Monnet qui réunissait de jeunes performeurs autochtones de différentes communautés, une proposition forte et originale, très belle visuellement, et bien loin des clichés traditionnels sur les autochtones.  
 D.Kimm, directrice artistique, Festival Phenomena
IDÉATION ET MISE EN SCÈNE : Émilie Monnet
En collaboration avec
INTERPRÉTATION : Waawaate Fobister, Maria Hupfield et Mélissa Mollen Dupuis
MUSIQUE : Cris Derksen et Geronimo Inutiq
VISUEL : Sonny Assu
PROJECTIONS VIDEO : Caroline Monnet
COSTUMES : Swaneige Bers
CONCEPTION D’ÉCLAIRAGES ET DIRECTION TECHNIQUE : Gabrielle Bérubé-Forest
Liens
–  Article dans Le Devoir

 

Slide thumbnail
Slide thumbnail
Slide thumbnail
Slide thumbnail
Slide thumbnail
Slide thumbnail
Slide thumbnail
Slide thumbnail
Slide thumbnail
© Joni-Louka Bers