Corps-Sanctuaire: nouvelle étape de création

Corps-Sanctuaire: nouvelle étape de création

Du 8 au 12 février 2016

Une nouvel atelier intensif d’une semaine pour le projet Corps-Sanctuaire avait lieu à l’hiver 2016. Quatre participantes, anciennement résidentes du Foyer des femmes autochtones de Montréal, ont rejoint les artistes Reena Chang, Melissa Morris, Dayna Danger et Émilie Monnet pour approfondir leur réflexion sur la notion de sanctuaire et comment accéder à cet état à l’intérieur de soi. Cet atelier intensif mettait l’emphase sur la voix et le son et incluait plusieurs sessions d’enregistrements en studio. L’atelier comptait également sur la présence de l’artiste métis JoJo Rideout, professeure de voix à l’École nationale de théâtre du Canada, ainsi que du preneur de son dene Travis Mercredi.

Corps-Sanctuaire est un projet artistique interdisciplinaire qui a débuté en 2014 entre quatre artistes en danse, théâtre, arts visuels et vidéo et des résidentes du Foyer pour femmes autochtones de Montréal. À travers l’exploration de différents médiums, les artistes et les participantes partagent et documentent leurs expériences et histoire personnelle. Leurs histoires racontent souvent la perte, l’abandon, la violence, mais parlent aussi de sécurité, d’amour et de résilience face aux multiples obstacles en apparence insurmontables.

crédit photo: Dayna Danger